Le mécénat


mecenat dreal

Télécharger le guide fiscal et juridique (1,3 Mo)
Présentation de l'APIEU (2,7 Mo)

Définition

(source: site internet de l'Admical)

Le mécénat est ...

Un engagement :

Le mécénat est un engagement libre de l’entreprise au service de causes d’intérêt général, inscrit dans la durée, sous la forme d’un don financier, de produits, de technologie ou d’un apport de compétences, sans recherche d’impact sur ses activités marchandes. Cette démarche d’attention et d’ouverture à la société éclaire et enrichit l’identité de l’entreprise.

Une vision partagée :

La relation entre l’entreprise mécène et le bénéficiaire est un lien de confiance et d’échange construit sur un rapport d’égalité, et repose sur une vision partagée qui donne naissance à un acte commun. Elle ouvre un espace pour des actions nouvelles et permet la prise d’initiatives, l’expérimentation et l’innovation.

Un respect mutuel :

L’entreprise s’engage à respecter le projet du bénéficiaire, ses choix et son expertise. Elle tient compte de ses capacités de suivi et de sa taille afin de ne pas exiger de sa part de retours disproportionnés. Elle comprend que les projets ne peuvent se réaliser sans frais de fonctionnement et n’élude pas cette question. Le bénéficiaire s’engage quant à lui à respecter l’entreprise en faisant preuve de transparence dans l’utilisation des fonds alloués ainsi que dans la réalisation du projet. Il l’informe régulièrement de l’évolution du projet et communique sur l’engagement de l’entreprise à ses côtés.

Cette définition a été élaborée par Admical en concertation avec ses Adhérents en 2011 ; il n'existait alors qu'une définition juridique du mécénat.
Pour voir la définition juridique du mécénat d'entreprise, cliquez ici.

Pour plus d'informations sur la Charte du mécénat d'entreprise, cliquez ici.

La terminologie légale

Il n’existe pas de définition légale du mécénat et du parrainage. La terminologie utilisée est celle prévue par l’arrêté du 6 janvier 1989 « relatif à la terminologie économique et financière ».

Ce texte définit le mécénat comme étant le soutien matériel apporté sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général.

Ce texte définit le parrainage comme étant le soutien matériel apporté à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d’en retirer un bénéfice direct.

Au terme de l’arrêté du 17 mars 1982, l’utilisation des termes de « sponsoring » et de « sponsor » n’est pas recommandée. Les mots français correspondants sont « parrainage » et « parrain », « parraineur » et « commanditaire ».

L’arrêté du 6 janvier 1989 relatif à la terminologie économique et financière impose désormais l'utilisation des termes "parrainage", "patronage" ou "mécénat" au lieu du terme anglais "sponsoring" ou "sponsorship".

Par ailleurs, la loi du 4 août 1994 (dite loi Toubon) est venue étendre le champ d'application de l'obligation légale d'employer la langue française et en assurer un meilleur respect.

Les différentes formes de mécénat :

Mécénat financier:
Il peut s'agir de cotisations, de subventions, d'apports en numéraire. Le dispositif juridique et fiscal exposé ici encadre ces pratiques.

Mécénat en nature ou en produit:
Le versement peut, dans ce cas, consister en la remise d'un bien inscrit sur le registre des immobilisations, de marchandises en stock, en l'exécution de prestations de services, en la mise à disposition de moyens matériels, personnels ou techniques.

Mécénat technologique:
Le mécénat technologique consiste à mobiliser le savoir-faire, le métier de l'entreprise au bénéfice de partenaires culturels ou du monde de la solidarité.

Mécénat de compétences:
Comme expliqué plus haut, il s'agit de la mise à disposition de compétences de salariés de l'entreprise, sous forme de mise à disposition de personnel ou prêt de main d'œuvre, d'accompagnement dans le montage du projet, d'appui technique de courte ou longue durée…

Pourquoi faire du mécénat


Le mécénat apporte à l'entreprise :

Sens et personnalité :
Le mécénat participe à la personnalité de l’entreprise. Il est le fruit de
son histoire et la rend singulière. Pour cela, il doit être en lien avec le
rôle de l’entreprise dans la société, et non avec les objectifs de son
métier. Le mécénat est alors à même d’apporter un supplément de
sens au travail quotidien dans l’entreprise. Chaque domaine d’action
du mécénat (social, éducation, santé, culture, sport, solidarité internationale, environnement, recherche…), chaque bénéficiaire, enrichissent l’entreprise d’une spécificité nouvelle.

Dialogue et ouverture :
La relation avec le bénéficiaire ouvre l’entreprise à des interlocuteurs
avec lesquels elle n’aurait pas naturellement été en contact. Le mécénat crée des passerelles et instaure un dialogue avec les parties prenantes qui renforce l’ancrage de l’entreprise dans son environnement ou son territoire. Cette ouverture au monde permet à l’entreprise et aux collaborateurs de se confronter à l’altérité, ce qui peut les aider à développer leur créativité.

Fierté et développement personnel :
Le mécénat contribue à mettre en cohérence les attentes des collaborateurs avec le projet de l’entreprise et peut susciter des prises de conscience. Mécénat de compétences, bénévolat facilité par l’entreprise, congés solidaires, parrainage par les collaborateurs… Le mécénat leur permet de sortir de l’entreprise pour donner de leur temps et de leur savoir-faire, et s’enrichir de nouvelles expériences. Leur participation aux actions de mécénat renforce la cohésion et le décloisonnement. Le mécénat développe la fierté d’appartenance et
l’épanouissement au sein de l’entreprise. Il joue un rôle dans le recrutement et la fidélisation des collaborateurs.

Réputation et confiance :
Le mécénat répond à une attente de la société vis-à-vis de l’entreprise. Il participe à la construction de sa réputation et instaure la confiance, car il s’inscrit dans une démarche de long terme.

Le mécénat apporte au bénéficiaire :

Ressources et moyens :
Les moyens opérationnels apportés par le mécénat de l’entreprise donnent l’opportunité au bénéficiaire de développer son activité et d’élargir le champ de ses possibilités. Outre la sécurité et la souplesse qu’apportent ses ressources financières et humaines, l’entreprise peut favoriser l’engagement de son personnel à travers le parrainage de projets par les collaborateurs, et l'encouragement du bénévolat. Elle peut également apporter une aide matérielle supplémentaire grâce au don en nature.

Accompagnement et expertise :
La relation instaurée par le mécénat permet la rencontre de deux univers très différents. Par-delà le soutien matériel, le mécénat est aussi un accompagnement du bénéficiaire : forte de sa propre expertise professionnelle, l’entreprise mécène peut le conseiller, l’assister dans sa gestion, lui permettre d’accroître ses compétences dans des domaines souvent nouveaux pour lui. Elle l’amène à une plus grande autonomie pour aller vers de nouveaux développements et, si nécessaire, renforce son professionnalisme.

Reconnaissance et visibilité :
L’entreprise peut participer à l’accroissement de la notoriété du bénéficiaire et de son projet, et réciproquement. Le mécénat peut apporter une reconnaissance nouvelle au bénéficiaire, celle du monde de l’entreprise, ce qui renforce sa crédibilité : c’est un cercle vertueux important pour obtenir d’autres financements.

Synergies et réseaux :
En apportant son réseau et sa coordination, ou en étant force de proposition pour faire travailler ensemble des acteurs qui s’ignoraient ou ne se connaissaient pas, l’entreprise peut créer des rapprochements et des synergies, sources de collaborations inédites et facteurs de progrès pour les causes soutenues. Le mécénat peut également ouvrir une porte sur de nouvelles collaborations avec l’entreprise mécène.





Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]

Rss 2.0 | Wikini 0.5.0 | Accès Intranet | Réalisation Outils-Réseaux